La ville ordinaire et la métropolisation (Prestation)

Les ménages, opérateur d'une métropolisation. Pratiques et représentations comparées dans l'agglomération tourangelle.


Le CETU ETIcS prendra en charge le volet sociologique de cette recherche collaborative.

L'objectif de la recherche est de montrer si et en quoi les habitants du périurbain sont des opérateurs actifs de la métropolisation. L'hypothèse que les habitants du périurbain sont principalement des "relégués", des "non-choix résidentiels" est très vivace et participe de la construction d'une figure souvent disqualifiante du périurbain. 

A partir de recueils de données qualitatives auprès de ménages installés dans les espaces périurbains de la ville de Tours, nous tenterons de mettre en exergue le rôle que ces acteurs "ordinaires" jouent dans l'agencement des territoires. Nous nous intéresserons en particulier à leurs pratiques spatiales et à leurs stratégies résidentielles, visant les unes et les autres à trouver des compromis entre des aménités distinctes, mais pas nécessairement contradictoires (qualité de vie, nature, trame verte ET proximité avec les offres de services, professionnelles, scolaires...). Partant de l'échelle humaine de la métropolisation, et du point de vue des occupants du territoire, nous tenterons de donner du sens aux discordances relevées parfois entre les pratiques et les représentations ordinaires et les perceptions expertes ou encore politiques de la métropole.