Actualité
Vous êtes ici : Version françaiseActualités

Françoise Sitnikoff et Christèle Assegond communiquent sur les recherches Re Dir Pme et SOPHY dans le cadre du XIXe Congrès International des Sociologues de Langue Française

Date(s)

du 2 juillet 2012 au 6 juillet 2012

à Rabat au Maroc

"L’incertitude comme frein à la décision : l’exemple des dirigeants de PME à l’heure du départ à la retraite" et "Injonction au changement et gestion de l'incertain : les nouvelles pratiques culturales en agriculture".

L’incertitude comme frein à la décision : l’exemple des dirigeants de PME à l’heure du départ à la retraite :

Pour les dirigeants de PME, la cessation d’activité est indissociablement liée à la question du devenir de leur entreprise. La décision de prendre sa retraite (sans qu’il y ait d’obligation institutionnelle) impose d’arbitrer entre deux options : céder l’entreprise ou cesser l’activité. L’enquête de terrain, sur laquelle s’appuie la communication, a montré que l’incertitude est très présente dans les dernières années d’activité, d’autant que les options sont peu ou pas discutées ni avec le cercle familial, ni avec l’entourage professionnel. Cette incertitude les encourage à reporter une décision qu’ils savent inéluctable, conduisant parfois à des situations éloignées de leurs aspirations.

Projet mûrement réfléchi, mal anticipé ou départ précipité, le passage à l’acte va être négocié différemment selon la trajectoire, sociale professionnelle et familiale, des dirigeants de PME.

Le mode d’entrée dans l’indépendance, le rapport au métier, la place de l’entreprise dans les rapports de couple et dans l’espace familial, les relations aux enfants, l’inscription dans les réseaux professionnels et amicaux, le genre, sont autant de dimensions qui influent sur la manière dont les dirigeants de PME vont gérer l’incertitude sur leur propre devenir et le devenir de leur entreprise.

La communication repose sur l’exploitation de matériaux (entretiens approfondis et questionnaires) recueillis dans le cadre d’une recherche financée par la Direction de la recherche de la Région Centre.

En savoir plus sur cette recherche terminée
 

Injonction au changement et gestion de l'incertain : les nouvelles pratiques culturales en agriculture

 Le secteur de l'agriculture se trouve aujourd'hui dans un contexte de forte injonction au changement, notamment des pratiques culturales : réduction et interdiction des intrants chimiques, marché de l'agriculture biologique en croissance, attentes sociales en matière de sécurité alimentaire... Pour répondre à ces enjeux, les filières agricoles doivent engager des changements profonds qui impactent les techniques, les compétences professionnelles et les systèmes de valeurs.

La hiérarchie des savoirs et des compétences est globalement renégociée, ainsi que les rapports de domination et de coopération entre agriculteurs et agents technico-scientifiques. Les circuits classiques de production et de transfert de connaissances, par lesquels les chercheurs innovent, les agents de développement vulgarisent et les agriculteurs appliquent, sont remis en cause.

La communication portera sur cette étape spécifique où l’agriculture doit passer de pratiques culturales éprouvées à des solutions innovantes plus diverses, plus complexes et surtout globalement plus incertaines. Sont interrogées la perception et les conditions d’acceptabilité des transformations professionnelles par la filière Grandes cultures, la plus exposée aux injonctions au changement mais qui est, paradoxalement, celle qui a peut-être le moins d’intérêts économiques à changer. Nous nous appuierons sur une recherche qualitative en cours (entretiens approfondis et observations filmées) financée par la Région Centre.

En savoir plus sur la recherche SOPHY